القائمـة - Catégories

640163e767teunj6.gif

Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي

640163e767teunj6

 

clipart_fleches_0198.pngMédecine prophétique et autres remèdes naturels

 

clipart_fleches_0198.pngL'exorcisme légiféré - الرقية الشرعية

 

640163e767teunj6

 

3ilmchar3i icone La purification et la prière du malade (dossier)

3ilmchar3i icone La manière de patienter face à la maladie ! (audio)

3ilmchar3i icone La médecine traditionnelle chinoise

3ilmchar3i icone Faire don de son rein (vidéo)

3ilmchar3i icone La visite des malades

3ilmchar3i icone La personne anesthésiée doit faire les prières ratées

3ilmchar3i icone Lorsque le serviteur tombe malade

3ilmchar3i icone Le jeûne thérapeutique

3ilmchar3i icone L’hygiène bucco-dentaire

3ilmchar3i icone La vitamine D

3ilmchar3i icone Que faire pendant la visite du malade ?

3ilmchar3i icone La cure de l'épilepsie

3ilmchar3i icone Est-il permis aux femmes de se faire soigner par un dentiste homme ? (vidéo)

3ilmchar3i icone Le jugement concernant la transplantation du rein d’un individu sain sur le corps d’un malade (la greffe de rein)

3ilmchar3i icone Eviter la jalousie et en protéger sa famille

3ilmchar3i icone Conseils pour l’hiver

3ilmchar3i icone Se faire soigner

3ilmchar3i icone Le mérite de la visite des malades

3ilmchar3i icone Don du sang

3ilmchar3i icone Don du sang aux mécréants (vidéo)

3ilmchar3i icone "...La terre de notre pays et la salive de l'un de nous, guériront notre malade..."

3ilmchar3i icone Le remède pratiqué par le Prophète صلى الله عليه وسلم pour la maladie se présente sous trois formes

3ilmchar3i icone Les tristesses des malades

3ilmchar3i icone Bonne annonce aux malades

3ilmchar3i icone Conseils précieux aux personnes possédées (audio-vidéo)

3ilmchar3i icone Le traitement de la colère

3ilmchar3i icone La cure de la migraine

3ilmchar3i icone Le sommeil et l'éveil

3ilmchar3i icone L'épreuve de la maladie (vidéo)

3ilmchar3i icone L'épreuve de la maladie (dossier)

3ilmchar3i icone La contagion

3ilmchar3i icone « Allah n’a pas fait descendre une maladie sans avoir descendu son remède »

3ilmchar3i icone Est-il permis de rendre visite à un chrétien s’il est malade ?

3ilmchar3i icone Annoncer l'hospitalisation des malades afin de pouvoir les visiter

3ilmchar3i icone La manière de patienter face à la maladie (audio)

3ilmchar3i icone Acheter des fleurs pour les offrir aux malades

3ilmchar3i icone Ô fils d'Adam ! Je suis tombé malade et tu ne m'as pas rendu visite...

3ilmchar3i icone Le malheur qui touche l'homme dans sa propre personne

3ilmchar3i icone La dissection des cadavres par les étudiants en médecine

3ilmchar3i icone La vaccination avant la maladie 

3ilmchar3i icone Le recours à l’euthanasie pour abréger les souffrances d’un malade incurable

3ilmchar3i icone Etudes de gynécologie pour des hommes

 

Tristesse, angoisse, dépression et autres troubles psychologique

3ilmchar3i icone Le croyant peut-il avoir des troubles psychologiques ?

3ilmchar3i icone Comment la personne peut se débarrasser d'un état de tristesse et d'angoisse continu et très ancien ? (audio)

 3ilmchar3i icone Le remède pour l'inquiétude, la tristesse, l'angoisse et le stress (audio)

3ilmchar3i icone La dépression

 

Le mauvais oeil - العين

3ilmchar3i icone Mentir pour se protéger contre le mauvais œil ou l'envie

3ilmchar3i icone Le remède au mauvais oeil (vidéo)

3ilmchar3i icone La différence entre le mauvais œil et l'envie

3ilmchar3i icone Comment soigner celui qui a de l’envie dans son coeur ?

3ilmchar3i icone Comment chercher refuge contre le mauvais œil pour les enfants ? (audio)

3ilmchar3i icone Repousser l'oeil en disant «Mâ châa Allah - ما شاء الله  » est une innovation

3ilmchar3i icone Clarifications sur le fait que dire : «Mâ châa Allah - ما شاء الله» pour repousser le mauvais oeil, est une innovation

3ilmchar3i icone Contre la sorcellerie, la possession et le mauvais oeil (audio)

3ilmchar3i icone Le mauvais oeil

3ilmchar3i icone Les causes et les effets réels du mauvais œil

3ilmchar3i icone La vérité de l'oeil envieux

3ilmchar3i icone Le traitement du mauvais oeil pour les objets et les animaux ? (audio)

 

Avertissements contre la magie, la sorcellerie et les charlatans

3ilmchar3i icone Questions-réponses au sujet de la magie (vidéo)

3ilmchar3i icone Parmi les signes permettant de reconnaître un sorcier !

3ilmchar3i icone La peur de la sorcellerie est-elle une manière de s’opposer au décret d’Allah ? (vidéo)

3ilmchar3i icone La sorcellerie - السحر - as sihr (vidéo)

3ilmchar3i icone Détruire un talisman

3ilmchar3i icone Mise en garde contre la sorcellerie - التحذير من السحر (audio)

3ilmchar3i icone L’illusionniste

3ilmchar3i icone Solliciter l'assistance des djinns pour diagnostiquer une maladie

3ilmchar3i icone L'existence réelle de la sorcellerie

3ilmchar3i icone L'hypnotisme et la parole : « Par le droit d’untel »

3ilmchar3i icone La sorcellerie

3ilmchar3i icone La magie et ses différentes sortes en islam

3ilmchar3i icone La sorcellerie (vidéo)

3ilmchar3i icone La sorcellerie et les charlatans - السحر (vidéo)

3ilmchar3i icone L’interdiction absolue de se rendre chez les sorciers... même sous prétexte de se défaire d’un sort !

3ilmchar3i icone La ruse du sorcier - كيد ساحر (vidéo)

 

Mises en garde et avertissements

3ilmchar3i icone Les soins de la mer morte (audio)

3ilmchar3i icone Mise en garde contre Ben Halima Abderraouf le charlatan et ses semblables (vidéo)

3ilmchar3i icone Les colliers d'ambre

3ilmchar3i icone Bracelets en cuivre

3ilmchar3i icone Traitement par la drogue

3ilmchar3i icone Docteur Al Hashemi (audio-vidéo)

3ilmchar3i icone Mise en garde contre le forum de rouqya (dossier)

Par 3ilm char3i-La science legiferee - Publié dans : Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي

640163e767teunj6

 

3ilmchar3i icone Se soigner avec la cautérisation par le feu (audio)

3ilmchar3i icone Les bienfaits du thé vert

3ilmchar3i icone Le pollen de palmier - طلع النخيل

3ilmchar3i icone Safran, l'or rouge (زعفران )

3ilmchar3i icone Les feuilles de séné (sana maki - سنا مكي)

3ilmchar3i icone Les dattes « al ‘Ajwa » - تمر عجوة المدينة

3ilmchar3i icone Préservation de la santé par le parfum

3ilmchar3i icone La fleur de henné - زهرة الحناء

3ilmchar3i icone L'encens - اللبان

3ilmchar3i icone La figue

3ilmchar3i icone Le curcuma

3ilmchar3i icone Le beurre

3ilmchar3i icone Le cumin - الكمون

3ilmchar3i icone Le ghassoul - الغسول

3ilmchar3i icone Pleurer en raison de la maladie

3ilmchar3i icone Les bienfaits du henné

3ilmchar3i icone L'eau de mer

3ilmchar3i icone Le gingembre - زنجبيل

3ilmchar3i icone Le vidage par le vomissement

3ilmchar3i icone La banane

3ilmchar3i icone L’importance de la croyance dans la guérison

3ilmchar3i icone La médecine prophétique

3ilmchar3i icone Le remède efficace contre la sorcellerie et le moyen de la combattre

3ilmchar3i icone L'urine de chameau

3ilmchar3i icone L'huile d'olive dans le coran

3ilmchar3i icone La préservation de la santé de l'oeil - الكحل

3ilmchar3i icone Déjeuner le matin avec sept dattes

3ilmchar3i icone La consommation de l’huile d’olive

3ilmchar3i icone Les vertus de l’eau de « Zamzam » !

3ilmchar3i icone Les conseils des sages

 

Le miel -  العسل

3ilmchar3i icone Le miel a de nombreux avantages

3ilmchar3i icone Miel et botulisme

3ilmchar3i icone Les vertus du miel (vidéo)

 

Le siwak - السواك

3ilmchar3i icone Se frotter les dents avec le siwak lors de l’agonie...

3ilmchar3i icone Quelle main pour le siwak ?

3ilmchar3i icone Le siwak - السواك

3ilmchar3i icone Comment récolte-t-on le siwak ? (en photos)

3ilmchar3i icone Pas d'épluchures dans la religion ou le siwak

3ilmchar3i icone L’utilisation du siwak 

 

La graine de nigelle - الحبة سوداء

3ilmchar3i icone Les bienfaits de la graine de nigelle - الحبة سوداء  - al-habba sawda (vidéo)

3ilmchar3i icone L'histoire de la graine noire : al habba as-sawda (audio-vidéo)

3ilmchar3i icone الْحَبَّةِ السَّوْدَاءِ - la graine de nigelle

 

La hijama - الحجامة

3ilmchar3i icone Faire sortir un djinn par la hijâma (audio)

3ilmchar3i icone Eclaircissements au sujet des sources francophones sur la question de la hijama ou cupping therapy

3ilmchar3i icone Approche scientifique de la hijama

3ilmchar3i icone Notion de point récurrent et de hijama préventive

3ilmchar3i icone La hijama, une thérapeutique remarquable

3ilmchar3i icone Al-hijâmah (الحجامة)

3ilmchar3i icone Le salaire de celui qui pratique la hijama

3ilmchar3i icone Al Hijama (vidéo)

3ilmchar3i icone Traiter la sorcellerie par la hijama (audio)

3ilmchar3i icone Le salaire du praticien

3ilmchar3i icone Conseils aux praticiens

 

Le costus - القسط

3ilmchar3i icone Le costus maritime ou bois indien - القسط البحري / العود الهندي

3ilmchar3i icone Le costus (القسط - al qist)

3ilmchar3i icone Le costus

Par 3ilm char3i-La science legiferee - Publié dans : Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي

640163e767teunj6

 

L’exorcisme légiféré - الرقية الشرعية

3ilmchar3i icone Est-il permis de faire roqya à un groupe de femmes ? (vidéo)

3ilmchar3i icone L'encens dans la rouqiya (audio)

3ilmchar3i icone La roqiya légiférée

3ilmchar3i icone Recourir à une ruqya par un enregistrement audio ?

3ilmchar3i icone Frapper et étrangler pendant l'exorcisme (audio)

3ilmchar3i icone Suis-je ensorcelé ? Qui m’a ensorcelé ? Où se trouve le sort ? (vidéo)

3ilmchar3i icone Il a récité dans de l’eau puis y a mélangé du musk et du safran (audio)

3ilmchar3i icone Interroger le djinn lors d'une séance de roqya (audio)

3ilmchar3i icone La méthode pour soigner une personne possédée par un djinn (audio en arabe)

3ilmchar3i icone La rouqya à travers une cassette (vidéo)

3ilmchar3i icone Mettre en marche des cassettes de récitation du coran auprès du malade

3ilmchar3i icone Est-ce que écouter un enregistrement de la sourate Al-Baqara suffit pour empêcher satan de rentrer dans la maison (selon le hadith) ?

3ilmchar3i icone L'ouverture de cliniques spécialisées dans la roqiya (audio)

3ilmchar3i icone La roqya business (vidéo)

3ilmchar3i icone Celui qui fait de la roqiya son métier est un innovateur, ne te rend pas chez lui ! (audio)

3ilmchar3i icone Recevoir une récompense pour la récitation du coran à la faveur des malades

3ilmchar3i icone Conseils avant de se rendre chez une personne pour une séance de roquia

3ilmchar3i icone Lire du coran sur de l'eau pour lutter contre les douleurs physiques

3ilmchar3i icone Les expérimentations ont-elles une place dans la roqia ?

3ilmchar3i icone La roqiya par téléphone ?

3ilmchar3i icone La rouqya contredit-elle le fait de s’en remettre à Allah (التوكل على الله -  at-tawakul) ?

3ilmchar3i icone Rouqya et salaire

3ilmchar3i icone Conseils au sujet de la rouqya

3ilmchar3i icone Protéger et exorciser ses enfants

3ilmchar3i icone L'eau coranisée dans les lieux d'aisances

3ilmchar3i icone La méthode qui permet de traiter la magie

3ilmchar3i icone Est-il possible de faire rouqiya sur une personne qui ne prie pas ?

3ilmchar3i icone La lecture du coran dans un verre d'eau

3ilmchar3i icone Roqya, a-t-on le droit de taper le malade lors de la séance ?

3ilmchar3i icone Le remède de tous les maux par la « rouqiya » divine

3ilmchar3i icone La différence entre la conjuration interdite et la licite

3ilmchar3i icone Questions importantes autour de la rouqya (dossier)

3ilmchar3i icone Brûler la femme possédée ?

3ilmchar3i icone La rouqya char3ia (L’exorcisme légiféré) et le traitement par le coran 

3ilmchar3i icone Exorciser en usant du sel

3ilmchar3i icone Le gros sel et la pierre d’alun comme remède contre la sorcellerie, la possession, le mauvais oeil (audio)

 

La pratique de la rouqya légiférée

3ilmchar3i icone Roqya islamique pour éloigner les démons et la sorcellerie (dossier)

3ilmchar3i icone Traitement par la rouqya, versets et invocations à réciter - آيــات و دعاء الــرقـية الشـرعـية (dossier-audio)

3ilmchar3i icone Roqya : les invocations

3ilmchar3i icone Invocations pour la rouqya (français, arabe, phonétique)

3ilmchar3i icone Rouqiya selon le coran et la sounna pour toi et ta famille (dossier)

3ilmchar3i icone Rouqyas adaptées à chaque situation (audio)

3ilmchar3i icone Télécharger une rouqya entière (audio)

3ilmchar3i icone Ecouter une roqiya légiférée (audio)

3ilmchar3i icone Télécharger et écouter des roqyas (audio)

3ilmchar3i icone La guérison de celui qui est victime d'un sort qui le rend impuissant lors des rapports intimes

Par 3ilm char3i-La science legiferee - Publié dans : Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي

FGEFG.jpg

icone_audio.gif Ecouter le Cheikh

 

Question :

 

Conseillez-vous de me rendre chez les exorcistes légiférés si je suis atteint de possession ou de sorcellerie ?

 

Réponse :

 

Le Prophète -صلى الله عليه و سلم- a autorisé la rouqia et a dit :

 

« celui qui peut être profitable à son frère qu'il le fasse. »

 

et il a dit :

 

« Il n'y a pas de mal dans la rouqia tant qu'elle ne contient pas de polythéisme. »

 

Et je profite de l'occasion pour dire :

 

faire de la rouqia un métier n'est pas authentifié dans l'islam, ni d'aucun parmi les compagnons, et le Prophète -صلى الله عليه و سلم- ne l'a pas accepté. 

 

En réalité ceux qui sont réellement sincères s'enfuient de cette chose à cause du scrupule qu'ils ressentent dans cela.

 

Quant à ceux qui remplissent des citernes, lisent dedans puis vendent des bouteilles en échange de dirhams, ceux-là sont des charlatans, écarte-toi d'eux.

 

Celui qui fait de la rouqia son métier est un innovateur, ne te rend pas chez lui. 

 

Par contre celui qui libère une partie de son temps afin d'être bénéfique aux musulmans sans faire de cela un métier, il n'y a pas de mal en cela, mais il ne faut pas que cela te fasse s'accrocher à lui. 

 

Prends donc garde à ceux qui font de cela un métier.

 

Rends-toi donc chez un étudiant en science ou un musulman chez qui tu vois du bien et de la piété afin qu'il pratique sur toi la rouqia. 

 

Quant à ces charlatans qui mangent l'argent des gens dans le faux, il est obligatoire de s'en écarter et de prendre garde à eux, car en général ce sont des devins se cachant derrière la rouqia. 

 

Ensuite, il n'est pas légiféré d'en faire un métier, c'est pour cela que certains sont arrivés au point de souffler sur les gens un seul soufflement pour ensuite dire : « voilà, ceci est la rouqia » 

 

Tous ces actes sont des innovations.

 

Question :

 

S'il dit : « la meilleure chose sur laquelle vous prenez un salaire est le livre d'Allah. »

 

Quel est donc le jugement de cela?

 

Réponse :

 

S'il lui donne sans que cela ne soit conditionné auparavant et sans en faire un métier, ceci est permis d'après le hadith de Abou Sa'id al khudry lorsque le Prophète -صلى الله عليه و سلم- lui a autorisé de prendre un salaire des gens qui ont refusé de les inviter. 

 

Quant à l'élargissement dans cela, ce n'est pas authentifié des salafs, et si l'un des salafs l'avait fait, cela nous aurait été transmis par de nombreuses voies.

 

Mais les gens exagèrent dans ce genre de chose, ouvrent des cabinets, y rassemblent des millions de bouteilles d'huiles sous prétexte d'avoir lu dedans.

 

Il est même possible qu'il remplisse une citerne d'eau et y pratique une rouqia de groupe, ou qu'il se serve de cela pour tromper  les gens.

 

Nous devons donc être sur nos gardes, car faire de la rouqia un métier n'est pas connu des salafs.

 

Sois bénéfique à ton frère sans faire de cela un métier et une profession par laquelle tu gagnes de l'argent. 

 

copié de forum.daralhadith-sh.com

 

Cheikh Salih Ibn Sa'ad As-Souhaimy - الشيخ صالح بن سعد السحيمي

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي

poster-malade-miniature.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

icone_texte.gif Dossier à télécharger

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي

GRQ.png Question :

 

Un frère étudiant en science pratique la roqiya et demande : est-il permis de faire roqiya à un groupe de femmes sans la présence de leurs mahrams ?

 

Car faire roqiya à chaque femme en présence de son mahram lui est difficile et prend beaucoup de temps.

 

Réponse :

 

Si une femme malade vient avec son mahram, couverte d’un voile conforme à la législation, le lecteur peut réciter sur elle s’il est digne de confiance.

 

Quant au fait de lire sur un groupe de femmes, ceci n’est pas connu.  

 

La lecture doit être faite sur le malade seulement et il peut crachoter sur lui, même en étant éloigné.

 

Le lecteur doit être séparé de la femme par son mahram.

 

Il ne doit pas s’approcher d’elle, ni sentir son odeur.

 

Il intercède en faveur du malade par cette lecture, il doit donc être digne de confiance.

 

Car celui qui est digne de confiance, on espère que ses invocations soient acceptées par la volonté d’Allah.

 

copié de daralhadith-sh.com

 

 

Cheikh Zayd Ibn Mohammed Al Madkhali - الشيخ زيد بن محمد بن هادي المدخلي

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي

TGUMINH.png Question :

 

Il dit : Celui qui transforme les choses comme faire (ressembler) des feuilles à des animaux et ce qui ressemble à cela : est-il considéré comme un magicien?

 

Et le magicien peut il se repentir ou est-il tué à titre d’apostasie ?

 

Réponse :

 

Ceux qui se moquent des gens par ces moyens, en revendiquant le fait de modifier les choses sous autre que leur réalité, ils sont alors de deux sortes : une partie étant réelle, la magie est réelle.

 

La magie est de deux sortes : réelle et imaginaire.

 

Quelque fois, il peut entrer dans l’imaginaire, à l’instar de celui ci.

 

Quant aux traces (de la magie) comme les maladies, la séparation entre l’homme et son épouse et vice versa : alors il ne fait aucun doute que cette magie n’est pas imaginaire.

 

Mais qu’elle est réelle, et même ayant des traces par la Permission d’Allâh. Comme Allâh Jalla wa ‘Alla a dit (traduction rapprochée) :

 

« Or, ils ne sont capables de nuire à personne qu'avec la permission d'Allâh »

 

Et l’apprentissage de la magie est une mécréance, au regard du Livre d’Allâh .

 

Allâh a dit (traduction rapprochée) :

 

« mais ceux-ci n'enseignaient rien à personne, qu'ils n'aient dit d'abord : "Nous ne sommes rien qu'une tentation : ne soit pas mécréant" »

 

Et avant cela, Il a dit (traduction rapprochée) :

 

«Alors que Soulayman n'a jamais été mécréant mais bien les diables : ils enseignent aux gens la magie».

 

Donc son apprentissage est une mécréance car d’origine, il ne réussirait pas (dans cette voie) si ce n’est que par la mécréance.

 

Et la mécréance est pour tous une mécréance : lorsque ses partisans travaillent avec qui ?

 

Avec des diables!

 

Et les diables leur demandent d’adorer autre qu’Allâh ou de faire une chose dans laquelle se trouve une mécréance comme offenser le mushaf (le Livre d’Allâh) ou le jeter à la poubelleou uriner dessus ou se prosterner pour autre qu’Allâh, ou s’approcher d’une chose pour autre qu’Allâh Sobhânahou wa Ta’âlà.

 

Et ils trompent les gens : ils font croire aux gens qu’ils font parti de ceux ayant mémorisé le Qur’ân.

 

Ils ont mémorisé le Qur’ân mais juste par l’acte.

 

Il y en a qui lise le Qu’rân mais cela ne dépasse pas leurs gosiers.

 

« Viendra de ma communauté (ou il adviendra de ma communauté) des gens qui lisent le Qur'ân. Ils sortiront de la religion comme le ferait la flèche de sa cible.

Il ne dépasse pas leur gosiers»

(hadîth).

 

Donc prends garde aux sorciers.

 

Et attention à ne pas interagir avec eux quel qu'en soit la manière !

 

Ne serait-ce que te faire soigner chez eux.

 

La fin ne justifie pas les moyens.

 

Fais attention Ô serviteur d’Allâh !

 

Allâh n’a pas donné de remède pour cette communauté dans ce qu’Il lui a interdit !

 

Donc fais attention Ô serviteur d’Allâh ! 

 

Et fais attention à ne pas suivre les fatâwas isolées dans ce chapitre.

 

Celui qui a autorisé par fatwa à se faire soigner chez un sorcier pour remédier à la magie par la magie, il a alors rendu permis l’apprentissage de la magie alors que son apprentissage est une mécréance.

 

(traduction rapprochée)


«mais ceux-ci n'enseignaient rien à personne, qu'ils n'aient dit d'abord : "Nous ne sommes rien qu'une tentation : ne soit pas mécréant"».

 

Il est obligatoire de le tuer pour mécréance (NdT : cela revient à qui de droit), à moins qu’il ne se repente d’un repentir sincère.

 

Et l’avis authentique est que son repentir est accepté, même si certains gens de science voient que son repentir n’est pas accepté quant à ce qui est entre lui et les gens.

 

Quant à son repentir envers Son Seigneur, alors son affaire revient à Son Seigneur.

 

Mais l’avis authentique est que la porte du repentir est ouverte et que le repentir du sorcier est accepté, et que son Islâm est accepté.

 

Et l’Islâm efface ce qui lui est antérieur.

 

Et le repentir efface ce qui lui est antérieur.

 

Donc prends garde à cela Ô serviteur d’Allâh.

 

copié de دورة العلوم - Les cercle des sciences


 

Cheikh Salih Ibn Sa'ad As-Souhaimy - الشيخ صالح بن سعد السحيمي

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي

DTO.png

icone_audio.gif Ecouter le Cheikh

 

Question :


Quel est le jugement d’encenser une personne tout en récitant les deux protectrices en même temps ? 

 

Réponse :

 

Ceci n’a pas été rapporté, ceci fait partie du shirk.

 

L’encens dans une roqiya est une forme de shirk.

 

Il n’est pas permis d’utiliser de l’encens, de la fumée.

 

Et ceci est, en général, une façon de faire des sorciers aussi.

 

Il se contente de la lecture du Coran, et de postillonner sur lui (sur le malade), faire la roqiya avec du Coran, et des invocations.

 

Sans encens, sans fumée, naam. 

 

copié
Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان
Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي

L8H8oP4P9m.jpg

icone_audio.gif Ecouter le Cheikh

 

Question :


Est-il autorisé de se soigner avec la cautérisation par le feu (al kayy) ? 


Et quelles sont les situations permettant d’utiliser al kayy ? 

 

Réponse de Cheikh Ibn Bâz 


Oui, il est permis de se soigner avec la cautérisation par le feu, selon la parole du Prophète صلى الله عليه وسلم :

 

« la guérison se trouve dans les trois suivantes : l’application des ventouses, une gorgée de miel, et la cautérisation par le feu »

 

Et il dit عليه الصلاة و السلام :

 

« je n’aime pas me faire cautériser ».

 

Mais si le besoin d’une cautérisation par le feu se fait ressentir, alors il n’y a pas de mal.

 

Un groupe de compagnons s’est fait cautériser par le feu.

 

S’il y a besoin de la cautérisation par le feu, il n’y a pas d’interdiction en cela, mais, délaisser la cautérisation par le feu est meilleur si d’autres remèdes ou traitements sont disponibles, car elle est une sorte de souffrance physique.

 

Ainsi, son délaissement est meilleur sauf en cas de besoins.

 

حكم التداوي بالكي

هل يجوز التداوي بالكي، وما هي الأحوال التي يجوز أن أستخدم فيها الكي؟

نعم، يجوز التداوي بالكي؛ لقول النبي -صلى الله عليه وسلم

: (الشفاء في ثلاث: (شرطة محجم، وشربة عسل، وكية نار)، قال: (ما أحب أن أكتوي) عليه الصلاة والسلام. لكن إذا دعت الحاجة إلى الكي فلا بأس، وقد كوى جماعة من الصحابة، فإذا احتيج إلى الكي فلا حرج في ذلك، ولكن ترك الكي أولى إذا تيسر دواءٌ آخر وعلاج آخر؛ لأنه نوع من التعذيب فتركه أولى إلا عند الحاجة

 

clipart_fleches_0198.pngOriginal en arabe

 

divider (2)

icone_audio.gif Ecouter le Cheikh

 

Question :


Un questionneur de Lybie dit : 


Un jeune salafiy est atteint d’une tumeur maligne, il a suivi une chimiothérapie qui ne lui a pas été bénéfique, une intervention chirurgicale a été prescrite mais elle est dangereuse et son taux de réussite est faible.

 

Il y a chez nous, un homme qui soigne avec la cautérisation par le feu.

 

Il a déjà traité un tel cas et ce fut une réussite par décret d’Allâh.

 

Lui est-il donc permis de se soigner chez lui, sachant que le soigneur est loin de toutes accusations de sorcellerie ou autre de ce genre, et que le taux de réussite est élevé ?

 

Réponse de Cheikh Al Imâm :


Qu’il fasse cela, il enquête au sujet de la sorcellerie, si ce soigneur pratique la cautérisation par le feu, et qu’il ne rentre pas dans des affaires de sorcellerie, alors il n’y pas d’obstacle l’empêchant de se soigner de par ses mains, dans ce qui peut le rétablir.

 

Et c’est à Allâh que nous demandons de l’aide. 

 

التداوي بالكي من الورم الخبيث

سائل من ليبيا يقول: شاب سلفي أصيب بالورم الخبيث، وأخذ العلاج الكيماوي ولم ينتفع به، فقررت له عملية ولكنها خطيرة، ونسبة نجاحها ضعيفة، وعندنا رجل يعالج بالكي، وقد عالج مثل هذه الحالة، ونجحت بقدر الله، فهل يجوز له أن يتعالج عنده ، علمًا بأن المعالج بعيدًا عن التهمة بالشعوذة ونحو ذلك، ونسبة نجاح العملية كبيرة؟

ج: له ذلك، ويتحرى في أمر الشعوذة، إن كان هذا المعالج عنده كي، ولا يدخل في أمور الشعوذة، فما في مانع في التداوي على يديه فيما يحسنه، والله المستعان 

اضيفت بتاريخ 27 ربيع ثاني 1434 | عدد الزيارات 1097

 

clipart_fleches_0198.pngOriginal en arabe

 

Traduction : Oum Oumayr

copié

 

       divider (2)

Question :

 

J'ai, en consultant quelques ouvrages religieux, constaté que la cautérisation, utilisée par certains pour soigner leur malade, est une chose détestable, sans pour cela faire mention des arguments qui étaieraient ce point de vue, d'autant plus que l'expérience a prouvé que ce moyen thérapeutique est bénéfique, par la permission d'Allah, aux malades.

 

Je souhaite que vous renseigniez à ce sujet en me donnant les preuves afférentes?


Réponse du Comité permanent [des savants] de l'Ifta :

 

La cautérisation est une sorte de thérapie citée textuellement dans un hadith.

 

Ce remède, par la permission d'Allah, est bénéfique s'il est appliqué comme il convient sur l'endroit du mal, cependant, le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) l'a mentionné et a dit qu'il détestait cette pratique et l'a défendu à sa communauté à cause de la hideur de cette médication qui ressemble plus au châtiment par le feu, même si cette dernière n'est pas utilisée pour torturer mais pour soigner.

 

C'est pour cette raison qu'il a été dit : la cautérisation est détestable, car Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) la réprouvait notamment lorsqu'un autre moyen thérapeutique existait et l'a défendue à sa communauté.

 

Il a été consigné par Al-Boukhârî selon ce qui a été rapporté par Ibn `Abbâs (Qu'Allah soit satisfait de lui et de son père) que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit:  

 

"La guérison réside en trois choses : Une gorgée de miel, une ligne de saignée, et une brûlure avec le feu. Mais je déteste me faire brûler (Pratique de la cautérisation)."

 

Il a été rapporté par Al-Boukhârî et Mouslim que Djâbir ibn `Abd-Allah (Qu'Allah soit satisfait de lui et de son père) a dit avoir entendu le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) dire:

 

"Si, il y a quelque chose de véritablement guérissant parmi toutes vos médications, ce sont les scarifications du ventouse (mouhjim) ou la boisson du miel ou une légère piqûre du feu appliquée à l'endroit du mal et je n'aime pas être cautérisé".


Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

العلاج بالكي

س: وجدت في بعض الكتب الدينية أن الكي الذي يعالج به بعض الناس مريضهم مكروه، ولم يذكروا دليلاً على كراهته، مع أن التجربة أثبتت أنه مفيد بإذن الله للمرضى، فأرجو إفادتي عن ذلك مع الدليل

ج : الكي نوع من العلاج بنص الحديث، وهو بإذن الله مفيد إذا أصاب الداء، إلا أن النبي - صلى الله عليه وسلم - ذكر أنه يكرهه، ونهى عنه أمته لبشاعته، ولأنه شبيه بالتعذيب بالنار، وإن لم يُقصد به التعذيب، وإنما قصد به العلاج، ولذا قيل: إنه مكروه لكراهة النبي - صلى الله عليه وسلم - إياه إذا وجد غيره من أنواع العلاج ونهيه أمته عنه، روى البخاري من طريق ابن عباس - رضي الله عنهما -، أن النبي - صلى الله عليه وسلم - قال:  الشفاء في ثلاثة: شربة عسل، وشرطة محجم، وكية نار، وأنهى أمتي عن الكي  وروى البخاري ومسلم من طريق جابر بن عبد الله - رضي الله عنهما -، أنه سمع النبي - صلى الله عليه وسلم - يقول:  إن كان في شيء من أدويتكم أو يكون في شيء من أدويتكم خير ففي شرطة محجم، أو شربة عسل، أو لذعةٍ بنار، توافق الداء، وما أحب أن أكتوي 

وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

الفتوى رقم - 328

(الجزء رقم : 25، الصفحة رقم: 6)

 

La Fatwa numéro ( 328 ) 

( Numéro de la partie: 25, Numéro de la page: 6)

copié de alifta.net

 

divider (2)

Question :

 

Eminent cheikh, je souhaite que vous me délivriez une fatwa au sujet des soins par cautérisation.

 

Cela est-il permis ou interdit?

 

Car je suis un vieil homme, je soigne les gens en les cautérisant par le feu et je ne sais pas si je ce que fais est correct ou pas.

 

Je souhaite que vous délivriez une fatwa à ce sujet, sachant que je ne prends pas de salaire pour cela.

 

Qu'Allah vous garde et qu'Il vous rende utile à la communauté de l'Islam!

 

Réponse du Comité permanent [des savants] de l'Ifta :

 

Les soins par cautérisation sont permis pour traiter certaines maladies.

 

Il a été affirmé que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit:  

 

"Si dans vos traitements se trouvent quelque chose de bon, il se trouve alors dans la saignée ou dans la boisson d'une gorgée de miel ou dans une cautérisation par le feu et je n'aime pas être cautérisé."

 

Ainsi, Sa`d (Qu'Allah soit satisfait de lui) a été cautérisé, lorsqu'il a été touché par une flèche à la cheville.

 

Mais il est préférable de renoncer à la cautérisation, conformément à cette parole du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam):  "Mais je déteste me faire cautériser."


Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

الذي يتولى الكي هل يؤجر

س: سماحة الشيخ: أرجو فتواي في العلاج بالكي، هل هو حلال أم حرام؟ حيث إنني رجل كبير في السن وأعالج الناس بالكي، ولا أعلم هل أنا على صواب أو على خطأ، أرجو إفتائي عن ذلك، حيث إنني لا آخذ أجرة على ذلك، والله يرعاكم وينفع بكم أمة الإسلام

ج: العلاج بالكي للتسبب به للشفاء من بعض الأمراض جائز، وقد ثبت أن النبي - صلى الله عليه وسلم - قال:  إن كان في شيء من أدويتكم خير ففي شرطة محجم، أو شربة من عسل، أو لذعة بنار، وما أحب أن أكتوي  ، وقد كوى سعدًا - رضـي الله عنه - لما أصيب في أك

(الجزء رقم : 25، الصفحة رقم: 9)

الفتوى رقم - 13690

 

La Fatwa numéro ( 13690 )

( Numéro de la partie: 25, Numéro de la page: 9)

copié de alifta.net

divider (2)

Question :

 

Je vous informe qu'en 1936 H, j'étais avec ma mère dans une région désertique où personne ne vit.

 

Il n'y avait personne avec nous et ma mère était gravement malade au point où elle avait perdu connaissance.

 

Elle m'avait demandé de la cautériser avec le feu mais j'ai refusé.

 

Le lendemain, elle renouvela sa demande mais j'ai également refusé mais le troisième jour j'ai répondu favorablement à sa demande et je l'ai cautérisée plus de trente fois avec le feu.

 

Je souhaite que votre Eminence me renseigne si je suis coupable pour ce que j'ai fais et si je dois faire une expiation ou pas?

 

Ma mère est en bonne santé depuis ce jour.

 

Renseignez-moi!

 

Réponse du Comité permanent [des savants] de l'Ifta :

 

Si la réalité est telle qu'elle est citée, et que sa mère était gravement malade et qu'elle lui a demandé de la cautériser, alors elle n'est coupable, pour cela, de rien, (Si Allah le veut) et elle n'a aucune expiation à faire, car les soins par cautérisation sont mentionnés dans la Législation Purifiée, lorsque le malade en a besoin.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

كي الوالدة

س: أفيدكم أنه في عام 1369 هـ كنت أنا ووالدتي في أرض خالية من السكان، ولم يوجد عندنا أحد، ومرضت والدتي مرضًا شديدًا أوصلها على الغيبوبة، وطلبت مني أن أكويها بالنار، فأبيت، وفي اليوم الثاني طلبت مني ذلك فأبيت، وفي اليوم الثالث طلبت مني

أن أكويها، فكويتها أكثر من ثلاثين كية بالنار، فأرجو من فضيلتكم إفادتي هل علي من ذلك إزر، وهل علي كفارة أم لا؟ ووالدتي لا زالت بصحة جيدة من ذلك العام حتى الآن، أرجو إفادتي.

ج: إذا كان الواقع ما ذكر من مرض والدتها مرضًا شديدًا وطلب والدتها منها أن تكويها فلا إثم عليها في ذلك إن شاء الله ولا كفارة، لورود التداوي بالكي في الشرع المطهر وحاجة المريضـة للتداوي به.

وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

الفتوى رقم - 3487

(الجزء رقم : 25، الصفحة رقم: 10)

 

La Fatwa numéro ( 3487 )

( Numéro de la partie: 25, Numéro de la page: 10)

copié de alifta.net

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز 

Cheikh Mohamed Ibn Abd Allah Al Imâm - الشيخ محمد بن عبد الله الإمام

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي

GIP.png Question :

 

Quel est le jugement de l’utilisation du gros sel et de la pierre d’alun, dans le bain, comme remède contre le mass (possession par un djinn) ? 

 

Réponse de Cheikh Mohamed Al Imâm :

 

Le gros sel et la pierre d’alun ne sont pas de ce avec quoi on soigne les maux du mass (possession), du sihr (sorcellerie) et du 3ayn (le mauvais œil).

 

Et dans le fait de se soigner avec ces deux-là, il y a une ressemblance avec ceux qui pratiquent la sorcellerie et la divination. 

 

Ainsi, s’en éloigner est demandé, les délaisser est exigé, et avertir (contre ces deux choses) est souhaitable. 


الملح الخشن والشب في علاج المس

ما حكم استعمال الملح الخشن والشب فى الاغتسال للعلاج من المس؟

الجواب : ليس الملح الخشن والشب مما يتداوى به لمرض المس والسحر والعين وفي التداوي بهما تشبه بأهل السحر والتنجيم فالابتعاد عنهما مطلوب والترك لهما مرغوب والتحذير منهما محبوب

 

clipart_fleches_0198.pngOriginal en arabe

       

separador-2-

icone_audio.gif Ecouter le Cheikh

 

Question :

 

Une femme demande :

 

Il y a, chez des vendeurs d’épices, un mélange nommé « le mélange du romain » (khaltatou ar-roumiy), composé de jujubier, de gros sel et d’alun.

 

Ils disent qu’il a été testé dans le traitement de la possession, la sorcellerie, et du mauvais œil et que beaucoup ont trouvé guérison avec.

 

Quel est donc le jugement de cela ? 

 

Réponse de Cheikh Oubeyd Al-Djabiri :

 

BUL023 Premièrement

 

Il vous incombe, Ô peuples musulmans parmi les hommes et les femmes, aussitôt que vous touche une telle épreuve, comme la possession ou sorcellerie, de vous exiler auprès d’Allâh avec les invocations, et de surveiller attentivement les temps bénis, et parmi eux : entre l’appel à la prière et l’iqâma, dans le dernier tiers de la nuit, dans la dernière heure du vendredi, lorsque la pluie tombe, entre le tashahhud et le salâm ,avec sincérité dans l’invocation et la certitude dans la réponse, sans aucune lassitude. 

 

BUL023 Deuxièmement

 

La roqiya légiférée, que celui qui a la capacité de lire sur lui-même, qu’il fasse dont.

Si non, que lui fasse roqiya un homme vertueux, connu pour sa loyauté en apparence.

Il n’y a pas d’interdiction à ce qu’un homme fasse roqiya à une femme si elle ne trouve pas de femme forte et audacieuse, et tout cela disparaitra in châ’Allâh تعالى. 


BUL023 Quant à ce qui a été évoqué ici,

 

C’est par expérience, expérience personnelle, et les expériences personnelles ne sont pas prises en compte dans la médecine.

 

Il se peut qu’elles soient utiles tout comme il se peut qu’elles ne le soient pas, elles peuvent être bénéfiques avec certaines personnes comme elles peuvent ne pas l’être avec d’autres.

 

La médecine ne se base pas sur des expériences, la médecine se base sur des recherches approfondies.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم indiqua aussi les types de médecine telle que la hijâma, testée sur des cas de sorcellerie, car elle extrait les mauvais mélanges du corps par voie sanguine, de même la cautérisation par le feu (al kayy), le Prophète صلى الله عليه وسلم indiqua cela, et le miel.

 

Ceci est une médecine légiférée.

 

Personnellement, je ne connais pas le lien de l’alun, le sel et le jujubier avec ces choses-là, naam. 


Il y a également l’eau de Zam-Zam.

 

Si il a été postillonné dedans (ndlr : c’est-à-dire réciter dedans puis postillonner), et que le musulman atteint en boit, et se lave avec, tout ceci fait partie de la guérison légale.

 

Aussi, manger sept dattes ‘ajwa chaque matin, les dattes de Médine.

 

Si on en trouve pas, alors d’autres dattes, car dans certains ahâdith al ‘ajwa est mentionnée, et dans certains ahâdith sont mentionnées des dattes quelconques, prises par sept.

 

Les gens de science disent, en réunissant entre les ahâdith, les ‘ajwa sont exigées, et si tu n’en trouves pas, alors prends sept dattes autres que les ‘ajwa, naam. 

 

ما حكم استعمال الخلطات لعلاج المس والسحر والعين ؟

السؤال: وهذه أخرى تسأل وتقول: يوجد عند العطار خلطة تسمى خلطة الرومي مكونة من سدر وملح خشن وشب ويقولون إنها مجربة في علاج المس والسحر والعين وقد شفي بها الكثير وقد شفي، نعم وقد شفي بها الكثيرون فما حكم، فما حكم هذا ؟

الجواب:أولًا: ينبغي لكم يا معاشر المسلمين من الرجال والنساء حالما تصيبكم مصيبة مثل هذا مس، مس أوسحر اللجوء إلى الله بالدعاء وأن تتحينوا الأوقات المباركة الفاضلة ومنها بين الأذان والإقامة، وفي آخر الليل وفي آخر ساعة من الجمعة، وحال نزول المطر وبين التشهد والسلام مع الإخلاص في الدعاء واليقين بالإجابة وعدم الملل

 ثانيًا: الرقية الشرعية من استطاع أن يرقي نفسه فعل، وإلا رقاه صالح معروف عنه الصلاح في الظاهر، ولا مانع أن يرقي امرأة رجلٌ صالح إن لم توجد امرأة قوية جريئة فسيذهب هذا إن شاء الله تعالى.

أما ما ذكر من هذا فهو تجربة، تجربة شخصية، والتجارب الشخصية لا يعول عليها في الطب قد تفيد وقد لا تفيد وقد تنفع مع بعض الناس ولا تنفع مع الآخرين، فالطب لا يقوم على التجارب الطب يقوم على الأبحاث المستفيضة والنبي - صلى الله عليه وسلم - أرشد أيضًا إلى أنواع من الطب كالحجامة مجربة في السحر لأنها تخرج الأخلاط الرديئة في الجسم عن طريق الدم، وكذلك الكي أرشد النبي - صلى الله عليه وسلم - إلى هذا والعسل هذا طب شرعي طب شرعي أنا ما أدري ما علاقة الشب والملح والسدر بهذه الأشياء، نعم

كذلك ماء زمزم لو نفث فيه وشرب المسلم المبتلى و اغتسل كل ذلك من الأشفية المشروعة وكذلك التصبح بسبع تمرات عجوة من تمر المدينة فإن لم يجد فتمرات أخرى لأنه بعض الأحاديث ذكرت عجوة و بعض الأحاديث ذكرت ذو هكذا أطلق سبعًا قال بعض أهل العلم جمعًا بين الأحاديث تطلب العجوة فإن لم توجد فسبع تمرات أخرى، نعم

 

clipart_fleches_0198.pngOriginal en arabe

 

Traductions : Oum Oumayr

copié  

 

Cheikh Mohamed Ibn Abd Allah Al Imâm - الشيخ محمد بن عبد الله الإمام

Cheikh Oubeyd Bin Abdoullah Bin Souleymane Al-Djabiri - للشيخ عبيد بن عبد الله الجابري

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي

TRE

icone_audio.gif Ecouter le Cheikh

 

Question :

 

Le malade a-t-il une récompense s'il fait preuve de patience et quelle est la manière de patienter face à la maladie ?

 

Réponse :

 

Il aura une énorme récompense s'il fait preuve de patience et espère la récompense [d'Allah].

 

Le Prophète (Paix et Salut d'Allah sur Lui) a dit:

 

"Comme est étonnante l'affaire du musulman !

Son affaire toute entière est un bien pour lui; si un malheur le frappe, il fait preuve de patience et c'est un bien pour lui et quand  un bonheur le touche, il fait preuve de gratitude et c'est un bien pour lui"

[Rapporté par l'imâm Mouslim, Hadîth n° 5318]

 

La patience est le fait que l'homme durant la maladie n'accomplisse pas ce qui est en contradiction avec La Législation, qu'il ne déchire pas ses vêtements, qu'il ne se lamente pas, qu'il ne commette pas ce qu'Allah a interdit.

 

Au contraire, il fait preuve de patience et espère la récompense [d'Allah], il prononce de bonnes paroles.

 

Ceci fait partie de la patience.

 

Cependant, le fait qu'il se plaigne auprès des gens : "moi ceci... moi cela...", ceci est en contradiction avec la patience.

 

Par contre, il n' y a pas de problème d'informer sur sa maladie.

 

Le fait qu'il informe qu'il est touché par telle chose ou par telle chose sans se plaindre aux gens ou le fait d'informer le médecin jusqu'à ce qu'il le soigne, il n'y a [dans cela] aucun mal.

 

Mais de commettre ce qu'Allah a interdit comme le fait de vociférer, de se lamenter, de déchirer ses vêtements, de se frapper le visage, de s'arracher les cheveux et tout ce qui y ressemble, ceci est interdit !

 

كيفية الصبر على المرض

هل للمريض أجر إذا صبر, وما هي كيفية الصبر على المرض؟

له أجر عظيم، إذا صبر واحتسب، يقول النبي - صلى الله عليه وسلم-: (عجباً لأمر المؤمن، إن أمره كله له خير، إذا أصابته ضراء صبر فكان خيراً له، وإن أصابته سراء شكر فكان خيراً له). فالصبر كون الإنسان عند المرض لا يفعل ما يخالف الشرع، لا يشق ثوباً ، ولا ينوح، ولا يفعل ما حرمه الله، بل يصبر ويحتسب ، ويتكلم بالكلام الطيب، فهذا من الصبر، أما كونه يتشكى للناس : أنا كذا، أنا كذا، هذا خلاف الصبر ، لكن مجرد الخبر عن مرضه، لا بأس به ، كونه يخبر أنه أصابه كذا ، وأصابه كذا، من غير شكوى للناس، أو يخبر الطبيب حتى يعالجه لا بأس، أما أن يفعل ما حرم الله من الصياح ، والنياحة ، وشق الثوب ، أو لطم الخد ، أو نتف الشعر، أو ما أشبه ذلك هذا لا يجوز

 

clipart_fleches_0198.pngOriginal en arabe

 

copié de sounnah-publication.com

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي

UIG.png

icone_audio.gif  Ecouter le Cheikh

 

Question :


Une femme prétend faire sortir le djinn (d'un corps) avec la hijâma, cela est-il vrai ?

 

Réponse :


Par Allâh, je ne sais pas !

 

Je sais que ce qui fait sortir le djinn c'est la lecture du Qur'ân.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم  récitait (le qur'ân), il exorcisait, et il postillonnait, et il exorcisa un enfant aussi.

 

Quant à la hijâma, je n'en ai pas connaissance. 


السؤال: امرأة تدَّعي أنها تُخرج الجن بالحجامة؛ فهل هذا صحيح؟

الجواب: والله أنا ما أدري، أنا أعرف الذي يُخرج الجن قراءة القرآن، النبي -صلَّى الله عليه وسلَّم – قَرَأَ، وَرَقَى، وَنَفَثَ، وعَوَّذَ الصغير أيضًا، أمَّا بالحجامة أنا لا أعرف هذا

 

clipart_fleches_0198.pngOriginal en arabe

 

Traduction : Oum Oumayr

copié 

 

Cheikh Mohamed Ibn Hady Al Madkhaly - الشيخ محمد بن هادي المدخلي

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي

GUIGUIKKK.jpg Question :

 

De nos jours, les maladies occultes se sont répandues, parmi elles : les attaques de djinns (صرع), la sorcellerie (سحر) ou le mauvais œil (عين).

 

De même qu’a augmenté le nombre de personne traitant ces maladies, chaqu’un d’eux utilisant sa propre méthode et ses livres pour réaliser la roqiya.


Parmi ces pratiques certaines sont légiférées et d’autres innovées.


Quelle est donc la roqiya légiférée ?

 

Et quelles sont ses conditions ?

 

Quelles sont les caractéristiques que doit réunir la personne qui fait la roqiya (الراقي) ?

 

Quel est le devoir pour celui qui demande la roqiya ?

 

Est-il meilleur qu’il demande la roqiya ou qu’il patiente et attende la récompense afin de ne pas sortir de soixante-dix mille qui entreront au paradis sans jugement?

 

Et quels sont les livres que vous conseillez de lire dans ce domaine ?

 

Réponse :

 

La roqiya est légiférée lorsqu’elle regroupe trois conditions :


BUL021-copie-1 La première: Qu’elle soit réalisée avec des versets du Coran ou des invocations licites.

BUL021-copie-1 La deuxième: Qu’elle soit faite en langue arabe et prononcée de façon compréhensible.

BUL021-copie-1 Et la troisième: Avoir la ferme croyance que la roqiya est une cause mais que la guérison se trouve entre les mains d’Allah. La roqiya légiférée consiste à crachoter sur la malade en lisant des versets et des invocations. La crachotement est un souffle avec un petit peu de salive. Et il est moindre que le crachat.

 

Concernant les conditions qu’il est obligatoire de regrouper la personne qui effectue la roqiya :


BUL021-copie-1 Il faut qu’il soit musulman, qu’il effectue la roqiya avec des invocations légiférées ou licites, ou avec des versets du Coran et non pas avec des incantations ou des formules non reconnu.

BUL021-copie-1 Il faut qu’il est la ferme croyance que la roqiya est une cause et que celui qui guérit est Allah.

 

Pour ce qui concerne le malade, le mieux est qu’il se fasse lui-même roqiya ou qu’il se soigne avec des médicaments licite, et qu’il ne cherche pas à ce que quelqu’un d’autre lui fasse.

 

Cela afin d’entrer dans la description des soixante-dix mille qui entreront au paradis sans jugement :


Ce sont ceux qui ne demandent à ce qu’on leur fasse roqiya, qui ne croient pas aux augures, qui ne pratiquent pas la cautérisation, et qui s’en remettent à leur Seigneur.


Mais si une personne dans le besoin demande à ce qu’on lui fasse la roqiya il n’y a pas de mal, car le prophète صلى الله عليه وسلم a fait roqiya et on lui a fait roqiya.

 

Quant à ce que nous conseillons de lire, ce sont les livres de Tawhîd, comme le livre de l’unicité (كتاب التوحيد) de l’imam, le revificateur cheikh Mohammed bin ‘AbdelWahâb رحمه الله, et ce qui a été écrit qui traite de la roqiya par les gens de science et de clairvoyance, en prenant garde de ce qui à été écrit par les rapporteurs de légendes, les charlatans, les menteurs et les sorciers.

 

Qu’Allah accorde à tous la paix et la bonne santé, et qu’Il nous réunisse sur la bonne guidée.

 

Traduit par l’équipe de Sounnah-Diffusion

copié de Sounnah-Diffusion.com

 

الرقية الشرعية

كثرت في هذه الأيام الأمراض النفسية " كالصرع والسحر والعين" وكثر كذلك المعالجين منها ولكل واحد منهم طريقة يتبعها، وكتب يستعين بها في رقيته، فمنها ما هو شرعي، ومنها ما هو بدعي، فما هي الرقية الشرعية ؟ وما شروطها ؟ وما هي الشروط التي يجب توافرها في الراقي ؟ وما الواجب على طالب الرقية ؟ وهل الأفضل أن يطلب الرقية أم يصبر ويحتسب حتى لا يخرج من السبعين ألفا الذين يدخلون الجنة بلا حساب ؟ وما هي الكتب التي تنصحون بقراءتها في هذا المجال ؟

الرقية الشرعية ما جمعت ثلاثة شروط. 

أحدها: أن تكون الرقية بآيات من القرآن أو أدعية مباحة. 

الثاني: أن تكون باللغة العربية وبلسان عربي مفهوم. 

والثالث: أن يعتقد أنها سبب والشفاء بيد الله تعالى، والرقية الشرعية هي النفث على المريض بالآيات أو الأدعية التي يقرأها، والنفث هو نفخ مع ريق خفيف، والنفث دون التفل. 

وأما الشروط التي يجب توافرها في الراقي فهي أن يكون مسلما وأن يرقي بأدعية شرعيةأو مباحة أو بآيات من القرآن، لا بطلاسم ولا بكلام غير مفهوم، وأن يعتقد أن الرقية سبب والشافي هو الله. 

وأما المريض فالأفضل له أن يرقي نفسه أو يتعالج بالأدوية والعقاقير المباحة وأن لا يطلب من غيره أن يرقيه ليدخل في وصف السبعين ألفا الذين يدخلون الجنة بغير حساب، وَهُمْ الَّذِينَ  لا يَسْتَرْقُونَ ولا يَتَطَيَّرُونَ ولا يَكْتَوُونَ وَعَلَى رَبِّهِمْ يَتَوَكَّلُونَ  وإن دعت الحاجة إلى طلب الرقية فلا بأس لأن النبي صلى الله عليه وسلم  رَقَى ورقي. 

وأما التي ننصح بقراءتها فهي كتب التوحيد، ككتاب التوحيد للإمام المجدد الشيخ محمد بن عبد الوهاب -رحمه الله - وما كتب في الرقية من المؤلفين أهل العلم والبصيرة، مع الحذر مما كتبه المخرفون والمشعوذون وأهل الدجل والكذب والسحر والطلاسم، رزق الله الجميع السلامة والعافية وثبت الله الجميع على الهدى. 

 

clipart_fleches_0198.pngOriginal en arabe 

 

Cheikh ‘Abdel‘Azîz Bnou ‘Abdillah Ar-Râjihî - الشيخ عبد العزيز بن عبد الله الراجحي

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي

GUIOUIG.png L’implication des maladies dites « ar-Ruhânya » (mauvais oeil, jalousie, possession, sorcellerie) dans diverses pathologies psychologiques mais aussi organiques est sans équivoque.

 

Nul n’est censé ignorer qu’il n’y a de pleine guérison dans ces maux que dans le retour sincère et repentant vers Allah.

 

Nous savons aussi que la moitié du traitement réside dans la patience face à cette épreuve, une épreuve qu’Allah décrète pour Ses serviteurs afin de les rappeler à l’ordre, de les élever en degré et expier leurs péchés.

 

Puis l’autre moitié consiste à recourir aux traitements légiférés.

 

Parmi ces traitements, il y a la « ruqya shar’ya » (l’exorcisme légal) et parmi ses principaux moyens, la lecture du Qur’an, sa récitation, sa méditation puis le postillon sur soi ou sur le malade.

 

Il est fréquent de trouver sur le web mais aussi en librairies « islamiques », des enregistrements audio dits « de traitement par la ruqya » sous format k7, cd, mp3 voire en dvd.

 

Etant moi-même amené à « conseiller » ce mode de traitement dans le cadre d’un projet thérapeutique, et afin de clarifier ma position sur ce point, je souhaitais donc revenir sur cette pratique.

 

Au sujet de la ruqya par K7 ou autres supports audio/vidéo, ceci expose à plusieurs désagréments :

 

puce_noire.gif si la personne écoutant cet audio s’est éloignée de l’Islam voire en a été exclue soit par l’accomplissement d’un acte/parole d’associationnisme ou de mécréance alors cet audio ne lui sera que d’une très faible utilité car la ruqya nécessite une prise de conscience du malade quant à ses manquements et qu’il revienne donc repentant vers son Seigneur par le Tawhid, les bonnes oeuvres et le repentir à proprement parlé

 

Connaître l’état du malade quant à ses convictions, son « niveau » de compréhension de la religion et son « niveau » d’investissement dans l’Islam est donc primordial.

 

puce_noire.gif avant un projet de ruqya, il est nécessaire de « briefer » le malade quant aux éléments fondamentaux accélérant le processus de guérison tout en le conseillant sur les étapes à suivre, un simple audio ne permet pas de conseiller ou d’appeler à la réforme et à la hiérarchisation des tâches

 

puce_noire.gif si le malade est seul, dans sa maladie (pas de confident, pas de thérapeute de visu…), et qu’il n’est pas suffisamment investi socialement alors une ruqya peut augmenter cette mise à l’écart en raison des possibles « nouveaux » symptômes pouvant perturber sa relation à autrui, il faut donc s’assurer de pouvoir fédérer autour de lui une ou plusieurs personnes avisées sur le sujet auprès desquelles il pourrait revenir et espérer un soutien

 

puce_noire.gif si le malade n’est pas suffisamment investi dans sa religion et ne se protège pas suffisamment (invocation du matin/soir, ablution, jeûne, prières de nuit, salat au masjid, aumône…) alors l’écoute d’une ruqya peut perturber le patient voire l’effrayer; il est important que le malade se donne les moyens de concrétiser les effets de la parole d’Allah ta’âla dans sa personne sans qu’il n’ait de crainte majeure envers ces maux occultes, ceci nécessite donc un investissement personnel au préalable et aussi, si possible, que les premières séances d’écoute se déroulent en présence d’un tiers (de confiance) qui puisse le conseiller et le rassurer

 

puce_noire.gif le râqi doit avoir l’intention de pratiquer une ruqya hors la plupart des audios disponibles (marché, web…) ne sont que des mixages de lectures issues des tarawih…

 

puce_noire.gif la ruqya fait aussi appel au postillon (an-nafth) ce qui ne peut avoir lieu dans ce cas de figure…

 

Pour toutes ces raisons, vouloir pratiquer une ruqya sur soi-même au moyen d’un audio n’a pas de fondement dans la shari’a et est considéré comme détestable par plusieurs savants.

 

On peut, entre-autre, retrouver des paroles de shaykh Al Albâni (qu’Allah lui fasse miséricorde) et de shaykh Al Fawzan allant dans ce sens, issues de diverses fatawa sur ce thème.

 

Néanmoins, si toutes les raisons précédentes sont réunies hormis la dernière alors je pense qu’il soit utile de pouvoir y recourir pour au moins les trois raisons suivantes :

 

puce_noire.gif permettre au patient de mémoriser les versets, sourates, adhkar, du’a utiles dans ces maux afin qu’il puisse les réciter sur sa personne

 

puce_noire.gif permettre au patient de compléter son traitement s’il fait preuve de fatigue ainsi il pratique la ruqya sur sa personne et parfois il écoute une ruqya afin de pas interrompre un traitement et il est très courant qu’un malade s’abstienne quelques jours faute de temps ou par paresse…

 

puce_noire.gif permettre à un praticien, à défaut de pouvoir être au chevet du patient, d’établir un premier diagnostic afin d’orienter ce dernier dans son traitement

 

Telle était ma position et le prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « il n’y a pas de mal à recourir à une ruqya tant qu’elle ne contient pas de shirk », cette forme indéfinie explique que le champ de la ruqya soit large et explique aussi malheureusement combien sont nombreux ceux et celles qui se sont éparpillés dans divers moyens supposés de traitement (breuvages, mixtures…).

 

Ainsi, quiconque conseille à son patient de s’abstenir de ces enregistrements prouve, par sa position, son attachement à la ruqya dans sa forme la meilleure qui est l’exorcisme de sa propre personne par la lecture, la récitation et le postillon.

 

Mais un frère ou une soeur à qui personne ne propose spontanément de l’aide dans la ruqya, qui lorsqu’il ou elle demande à être exorcisé(e) se voit signifier un refus et qui ne sait pas réellement comment s’y prendre, je pose la question suivante: comment procède-t-il (elle) par conséquent ?

 

DEFGEGE

 

Afin de clarifier ce point, j’ai pris l’initiative d’interroger shaykh Muhammed Ibn ‘Omar Bazmoul, docteur en shari’a islamya à l’université Oum Al Qurra, Mecca espérant par ce biais me corriger si je faisais fausse route.

 

Voici ma question suivie de sa réponse au 12/02/2014 :

 

السلام عليكم و رحمة الله فضيلة الشيخ بازمول

هل يجوز لمن لا يستطيع أن يرقي نفسه و ما وجد من يرقيه أن يستمع بأشرطة التي يتلى فيهاالقرأن من تلاوة راقي و هذا المريض ينوي أن يرقي نفسه؟

و ثانيا، هل يجوز الأخذ بهذه الأشرطة على وجه التشخيص فقط كي إن حسّ المريض بشيء حين الإستماع فييتوجه إلى راقي من ينصحه على العلاج المناسب؟ 

ثالثا، هل يجوز الأخذ بتلك الأشرطات لحفظ الأذكار و الأيات النافعة في الرقية؟ 

بارك الله فيكم و السلام عليكم

أخوكم مولود

 

Assalamu alaykum wa rahmatullah shaykh Bazmoul,

 

puce_noire.gif Est-il permis à quiconque ne parvient pas à pratiquer la ruqya sur lui-même et qui ne trouve pas une personne qui puisse la pratiquer sur lui, de pouvoir écouter une k7 dans laquelle est récitée du qur’an par un râqi et celui-ci, (ce frère) met l’intention de s’exorciser?

 

puce_noire.gif Deuxièmement, est-il permis de recourir à ces k7 dans un seul but diagnostic afin que si le malade ressente des choses durant l’écoute (de celle-ci), il puisse demander conseil auprès d’un raqi afin qu’il l’oriente vers le traitement le plus approprié?

 

puce_noire.gif Troisièmement, est-il permis de recourir à ces k7 afin de mémoriser les adhkar et les versets bénéfiques dans la ruqya?

 

Barakallahu fikum, votre frère Moloud

 

وعليكم السلام ورحمة الله وبركاته 

أما بعد

بالنسبة للسؤال الأول أن تكون الرقية عبر التسجيل الصوتي فهذا لا أصل له إذ المعروف أن الرقية من الراقي مباشرة، لكن الأمر يرجع إلى حصول الأثر والمنفعة فإن وجدت لذلك اثراص نافعاً في العلاج فلا شيء إن شاء الله في استعمال هذا الأسلوب في العلاج

بالنسبة للسؤال الثاني وهو الاستفادة من هذه الأشرطة والتسجيلات للتشخبص، نفس الجواب السابق، إن ظهر أن لها أثراً في كشف المرض ، وتشخيصه فلا حرج إن شاء الله من استعمالها 

وبالنسبة للسؤال الثالث نعم يجوز استعمالها للحفظ والتذكر والاستذكار، وفقك الله وسدد خطاك

 

Wa alaykum salam wa rahmatullah wa barakatuh,

 

Ceci dit:

 

puce_noire.gif Au sujet de la première question, que la ruqya se fasse via un enregistrement audio, ceci n’a aucun fondement car ce qui est connu est que la ruqya soit pratiquée directement par un râqi.

Néanmoins, cela dépend du bénéfice attendu.

Si tu vois en cela un bénéfice dans le traitement alors il n’y a pas de mal in cha Allah à recourir à cette manière de faire dans le soin.

 

puce_noire.gif Quant à la seconde question, concernant le fait de tirer profit de ces k7 et enregistrements dans un but diagnostic, ma réponse est identique au point précédent, si cela permet de dépister un mal et le diagnostiquer alors il n’y a pas de mal à y recourir.

 

puce_noire.gif Quant à la troisième question, oui, il est permis de les utiliser pour la mémorisation, le rappel et la remémoration,

 

Qu’Allah t’accorde la réussite et qu’Il raffermisse tes pas.

 

En espérant que cette réponse soit utilisée avec sagesse et responsabilisation, tant par les praticiens que les patients, vu l’importance du sujet,

 

Et c’est à Allah ta’âla qu’appartient la réussite.

 

Questions rédigées et posées par le Dr AIT M’HAMMED Moloud

copié de muslim.sante.free.fr

 

Cheikh Mouhammad Ibn 'Omar Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر سالم بازمول

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي

unnamed.png

icone_audio.gif Ecouter le Cheikh

 

Question :

 

Quel est le jugement sur le fait de battre et d’étrangler la personne pendant l’exorcisme légiféré afin de faire sortir le djinn et le blesser?

 

Réponse :

 

Ceci n’est pas de l’exorcisme, c’est nuisible.

 

L’exorcisme ce n’est pas frapper et étrangler.

 

Au contraire, la personne récite le Coran et souffle sur la personne malade ou l’endroit blessé, voilà l’exorcisme qui a été rapporté.

 

Tandis que battre et étrangler, cela n’a pas été rapporté.

 

Certains d'entre eux disent, si la personne a été touché par le djinn, et que cela est confirmé, les coups n’atteindront pas la personne malade, ils atteindront plutôt le djinn, comme cela a été mentionné par Cheykh Al-Islam Ibn Taymiya et d’autres.

 

Mais personne ne peut être certain de cela, excepté les spécialistes.

 

Cependant, que n’importe qui frappe et étrangle (la personne atteinte), alors non, on ne doit pas ouvrir la porte à cela.

 

clipart_fleches_0198.pngVersion en anglais

 

traduction de l'anglais : AbderRahman abou Maryam
copié

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés